Communion de prière Dimanche XIX suivant la Trinité * Octobre 12 au 17-10-15

PERICOPE & INTRODUCTION A LA THEMATIQUE DU JOUR

« Dieu rachète les pécheurs »

 

Introduction générale: Dieu n’abandonne pas les hommes perdus à leur sort, Il les rachète. Il dit: « Ce que je désire, ce n’est pas que le méchant meure, c’est qu’il change de conduite et qu’il vive » Ez.33:11b. A l’intention de ceux qui ne connaissent pas encore ce plan de rédemption de Dieu, et pour éviter des regrets ultérieurs, Il envoie tous ses serviteurs prêcher l’Evangile de Jésus Christ « afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle » Jn.3:16b.

Lundi 12: Dieu rachète son peuple.

« Reviens à moi, Car je t’ai racheté » Es.44:22b.

Lecture 1: Lu.15:11-24. Lecture 2: Es.44:21-23. Prédication 1 (au choix). Prédication 2: Es.44:22.

Introduction: Parce que les hommes ne savent pas et ne peuvent pas se racheter eux-mêmes, Le Seigneur les a rachètés. Les Saintes Ecritures déclarent: « Car, lorsque nous étions encore sans force, Christ, au temps marqué, est mort pour des impies. A peine mourrait-on pour un juste; quelqu’un peut-être mourrait-il pour un homme de bien. Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. A plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous sauvés par lui de la colère » Ro.5:6-9.

Mardi 13: Dieu élève les hommes qu’Il a rachetés.

« Quand Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire » Col.3:4.

Lecture 1: 1 Jn.3:1-2. Lecture 2: Col.3:1-10. Prédication 1 (au choix). Prédication 2: Col.3:4.

Introduction: Assurément, Jésus Christ a accepté de s’humilier en venant sauver ceux qui sont perdus et les élever de la disgrâce du péché à la gloire de sa sainteté. Dans une de ses paraboles, Jésus dit: « Quel homme d’entre vous, s’il a cent brebis, et qu’il en perde une, ne laisse les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert pour aller après celle qui est perdue, jusqu’à ce qu’il la retrouve? Lorsqu’il l’a retrouvée, il la met avec joie sur ses épaules, et, de retour à la maison, il appelle ses amis et ses voisins, et leur dit: Réjouissez-vous avec moi, car j’ai retrouvé ma brebis qui était perdue » Lu.15:4-6.

Mercredi 14: L’amour de Dieu qui délivre les hommes est sans limite.

« Ne fallait-il pas la délivrer de cette chaîne le jour du sabbat? » Lu.13:16b.

Lecture 1: Es.53:1-6. Lecture 2: Lu.13:10-17. Prédication 1 (au choix). Prédication 2: Lu.13:15-16.

Introduction: En toute occasion, favorable ou non (2 Ti.4:2), Le Seigneur est constamment prêt à délivrer les hommes dans leurs combats. Il n’a pas de mépris pour leurs peines et ne fait pas la sourde oreille à leurs suppliques. A ce propos, sa promesse nous dit: « Invoque-moi au jour de la détresse; Je te délivrerai, et tu me glorifieras » Ps.50:15. Sans conteste, Jésus est le secours qui ne manque jamais dans la détresse (Ps.46:1), Il est l’ami des pécheurs, en sorte qu’Il déclara: « Je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi » Jn.6:37b.

Jeudi 15: Jésus Christ est la victime expiatoire pour le monde.

« Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés » 1 Jn.2:2a.

Lecture 1: Ep.1:1-7. Lecture 2: 1 Jn.2:1-3. Prédication 1 (au choix). Prédication 2: 1 Jn.2:2.

Introduction: Jean le Baptiste déclara lorsqu’il désigna Jésus venant à lui: « Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde! » Jn.1:29. Le fait d’avoir Jésus est le don de Dieu le plus précieux. Car il est écrit: « Sachant que ce n’est pas par des choses périssables, par de l’argent ou de l’or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous avez héritée de vos pères, mais par le sang précieux de Christ, comme d’un agneau sans défaut et sans tache » 1 Pi.1:18-19.

Vendredi 16: Dieu donne des promesses de rédemption.

« Prends courage, mon enfant, tes péchés te sont pardonnés » Mt.9:2b.

Lecture 1: Mi. 7:18-20. Lecture 2: Mt.9:1-8. Prédication 1 (au choix). Prédication 2: Mt.9:1-2.

Introduction: Les Ecritures disent: « Il n’y a point de paix pour les méchants, dit l’Éternel » Es.48:22. Car la culpabilité fruit du péché et des fautes commises mine la conscience des gens. Dieu quant à Lui n’aime pas garder rancune mais prend plaisir surtout à pardonner et s’adresse à eux en ces mots: « Venez et plaidons! dit l’Éternel. Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige; S’ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront comme la laine. Si vous avez de la bonne volonté et si vous êtes dociles, Vous mangerez les meilleures productions du pays » Es.1:18-19.

Samedi 17: Dieu appelle les pécheurs pour les délivrer.

« Car je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs » Mt.9:13b.

Lecture 1: Es.55:6-11. Lecture 2: Mt.9:3-13. Prédication 1 (au choix). Prédication 2: Mt.9:11-13.

Introduction: La race des pécheurs est condamné à la mort et à la perdition éternelle s’il n’y avait pas la miséricorde de

Dieu qui plaide pour le salut des hommes. L’amour de Dieu est tellement merveileux au point où il fit dire au prophète: « Quel Dieu est semblable à toi, Qui pardonnes l’iniquité, qui oublies les péchés Du reste de ton héritage? Il ne garde pas sa colère à toujours, Car il prend plaisir à la miséricorde » Mi.7:18.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *