Eglise Luthérienne Malagasy

Chant et Evangile

Dimanche II suivant la Trinité 22-27 Juin 2020

« Dieu invite les hommes »

Le message : L’invitation à un repas commun traduit trois grandes idées. C’est respectivement : Honorer les invités. Observer la concorde et pratiquer la réconciliation. Donner une nourriture qui vivifie. Pour résumer, c’est une communion de vie et de cause, et même, d’amitié, comme Adam et Eve qui ont été établis à Eden, pour jouir de la bénédiction de Dieu. En effet, le fait que le Dieu Saint et Juste invite les hommes pécheurs et injustes dépasse l’entendement humain. Et de plus il invite tous les hommes et non quelques individus. Ce geste révèle la grandeur de l’amour de Dieu, car Son amour « couvre tous les péchés » Pr.12:10. En effet, « là où le péché a abondé, la grâce a surabondé » Rom.5:20, laquelle est la miséricorde de Dieu qui pardonne les péchés et reçoit les pécheurs, comme le père débordant d’affection s’est réjoui en organisant un festin pour le retour de son fils prodigue, et disait : « Amenez le veau gras, et tuez-le. Mangeons et réjouissons-nous; car mon fils que voici était mort, et il est revenu à la vie; il était perdu, et il est retrouvé » Lu.15:23-24. Dieu veut innover ses relations avec les hommes, aussi il efface délibérément de son livre de souvenir tout ce qui a pu les séparer de lui, et ouvre une page tout à fait nouvelle tout en faisant de toutes choses nouvelles (Ap.21:5). C’est la création d’un homme nouveau et le renouvellement de l’alliance avec lui. Il affirme : « Je ne me souviendrai plus de tes péchés » Es.43:25b, car « Ce que je désire, est-ce que le méchant meure? dit le Seigneur, l’Éternel. N’est-ce pas qu’il change de conduite et qu’il vive? » Ez.18:23. En effet, il justifie les hommes qu’il invite, tout en les sanctifiant pour lui, et les met à part comme famille de Dieu, comme un peuple saint pour lui (1 Pi.2:9). Il les nourrit de nourriture de vie vivifiante et en fait réellement son peuple, des témoins de son amour qui pardonne les péchés et qui fait vivre (Jn.3:17). Car Il « n’est pas Dieu des morts, mais des vivants » Mt.22:32b. En effet, « Ce ne sont pas les morts qui célèbrent l’Éternel » ni lui rendent honneur, Ps.115:17a. Aussi ne faut-il pas tarder ni hésiter, car le Seigneur a dit : « VENEZ, CAR LE FESTIN EST PRÊT! »

Lundi 22 : Dieu invite les hommes.
« L’Éternel des armées prépare à tous les peuples, sur cette montagne, Un festin de mets succulents » Es.25:6a.
Lecture 1 : 1 Co.11:23-26. Lecture 2 : Es.25:6-9. Prédication 1 (libre choix). Prédication 2 : Es.25:6.
Introduction : Le festin de Dieu exprime au plus haut point son amour qui veut réconcilier les pécheurs avec lui, et par lequel il veut montrer la largesse de son coeur pour préparer une place à chaque homme dans son royaume (Jn.14:3). C’est pour cela qu’il envoya Son Fils Unique pour les appeler à revenir à Dieu. Car ils sont comme la brebis égarée qu’il recherche (Lu.19:10), et « Lorsqu’il l’a retrouvée, il la met avec joie sur ses épaules, et, de retour à la maison, il appelle ses amis et ses voisins, et leur dit: Réjouissez-vous avec moi, car j’ai retrouvé ma brebis qui était perdue » Lu.15:5-6.

Mardi 23 : Dieu connaît ceux qui sont dignes de son invitation.
« Mon ami, comment es-tu entré ici sans avoir un habit de noces? » Mt.22:12.
Lecture 1 : Ro.1:18-25. Lecture 2 : Mt.22:8-14. Prédication 1 (libre choix). Prédication 2 : Rom.8:12.
Introduction : Le festin est signe de l’honneur que Dieu accorde à ses invités, mais en même temps une manière pour les invités de lui rendre honneur en tant qu’il est l’hôte. C’est alors qu’il procède à une distinction qui permet à ceux qu’il estime dignes d’entrer, et qui empêche ceux qui n’ont pas su lui rendre honneur. En effet, il déclare : « Car j’honorerai celui qui m’honore, mais ceux qui me méprisent seront méprisés » 1 Sa.2:30. Paul disait : « Rendez à tous ce qui leur est dû: … l’honneur à qui vous devez l’honneur » Rom.13:7.

Mercredi 23 : La nourriture spirituelle appropriée aux croyants.
« Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suit pas, ne peut être mon disciple » Lu.14:27.
Lecture 1 : Ac.20:17-24. Lecture 2 : Lu.14:25-35. Prédication 1 (libre choix). Prédication 2 : Lu.14:27.
Introduction : Jésus déclara : « Ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m’a envoyé, et d’accomplir son oeuvre » Jn.4:34. C’est l’illustration de l’abnégation pour Dieu et pour l’avancement de son royaume, qui est pour lui chose précieuse. Jésus affirma : « Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui perdra sa vie à cause de moi et de la bonne nouvelle la sauvera » Mc.8:35. C’est ce qui a motivé les serviteurs de Dieu à sacrifier jusqu’à leur vie, pour hériter de la « couronne de vie » (Ap.2:10).

Jeudi 25 : Le festin de Dieu est rempli de grâce.
« Et ma coupe déborde. Oui, le bonheur et la grâce m’accompagneront tous les jours de ma vie » Ps.23:5b-6a.
Lecture 1 : Ep.2:1-10. Lecture 2 : Ps.23:1-6. Prédication 1 (libre choix). Prédication 2 : Ps.23:5-6.
Introduction : Littéralement, la « grâce » exprime la miséricorde de Dieu en vue du bien. Cela ne s’achète pas et ne peut être substitué, mais c’est le pur don de Dieu, même si la grandeur de la reconnaissance des hommes est loin d’être comparable à la grandeur de Sa grâce (Lu.17:17). Malgré tout, Dieu agit par amour et non par marchandage ; ce qui fait dire à l’Apôtre Paul : « Car Dieu ne se repent pas de ses dons et de son appel » Rom.11:29.

Vendredi 26 : Le festin de Dieu, festin d’amour.
« Voici, oh! qu’il est agréable, qu’il est doux Pour des frères de demeurer ensemble! » Ps.133:1.
Lecture 1 : Jn.13:31-34. Lecture 2 : Ps.133:1-3. Prédication 1 (libre choix). Prédication 2 : Ps.133:1.
Introduction : La sphère dans laquelle évolue la famille de Dieu est l’amour. Dieu est le premier à aimer, et donne son Esprit d’amour pour que les hommes puissent l’aimer, et s’aimer entre eux par l’amour de Dieu qu’il a placé dans leur coeur (1 Jn.4:7), selon qu’il est écrit : « Quiconque aime celui qui l’a engendré aime aussi celui qui est né de lui » 1 Jn.5:1b. En l’occurrence, Jésus disait : « Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres » Jn.13:34b.

Samedi 27 : Le grand festin : les noces de l’Agneau.
« Heureux ceux qui sont appelés au festin des noces de l’agneau! » Ap.19:9.
Lecture 1 : Jn.6:47-58. Lecture 2 : Ap.19:1-9. Prédication 1 (libre choix). Prédication 2 : Ap.19:9.
Introduction : C’est un grand festin que Dieu donne pour ceux qu’il a établis comme faisant cause commune avec Son Fils Unique, et que l’on appelle « sa fiancée ». L’Apôtre Paul déclara à leur sujet : « Car je suis jaloux de vous d’une jalousie de Dieu, parce que je vous ai fiancés à un seul époux, pour vous présenter à Christ comme une vierge pure » 2 Co.11:2. En effet, ces derniers édifient « l’église de Dieu » qu’il sanctifie pour lui-même (Ep.5:25-26). Ils seront « tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur » 1 Thes.4:17, et assisteront au grand festin de noces de l’Agneau de Dieu.

Cette péricope est publiée en malagasy, en français, en anglais, en allemand, et peut être consultée sur le Site www.hifi-madanet.org, et sur Facebook « HiFi-français ». Écoutez « hifiradio.org » Enseignements, chants, … en 24h/7j © HiFi-Madanet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *