Église Luthérienne Malgache Chant et Évangile XIV dimanche après la Trinité 14-19 septembre 2020 *

« Dieu guérit »

Le message : La guérison d’une personne est importante aux yeux de Dieu. C’est le fait qu’elle puisse jouir d’une bonne santé, qu’elle soit libérée de ses maladies et de ses infirmités ; qu’elle soit vivante, ayant reçu la vie, et la vie en abondance (Jn.10:10a), ainsi qu’une vie incorruptible, car éternelle (Jn.3:36a). En effet, la santé indique l’état de vie de quelqu’un, état de vie ne se limitant point à la santé physique, mais englobant tous les aspects de son existence. Cette dernière est épanouie et parfaite, ainsi qu’il est écrit : « Dieu vit tout ce qu’il avait fait et voici, cela était très bon » Gen.1:31a. Ce qui est « très bon » procure la satisfaction et le bonheur les plus hauts. De fait, il n’y avait ni maladie ni infirmité sur terre, lorsque Dieu créa ce qui nous entoure. Hélas, ce merveilleux cosmos fut ruiné par l’intrusion du péché, à savoir la désobéissance à la Parole divine et la soumission aux tromperies du diable (Gen.3:4-5). Or « l’aiguillon de la mort, c’est le péché » 1 Cor.15:56a ; la maladie et les ennuis de santé en sont les conséquences. Le psalmiste, en particulier, s’exclame : « Il n’y a plus de vigueur dans mes os à cause de mon péché » Ps.38:3b. La foi et l’obéissance à la parole de Dieu, au contraire, sont sources de vie et de force, ainsi qu’il est écrit : « Car c’est la vie pour ceux qui les trouvent, C’est la santé pour tout leur corps » Prov.4:22. Cette guérison s’accomplit par Jésus et par la communion avec Lui, en raison de Son oeuvre rédemptrice, qui est le pardon de nos péchés opéré grâce à Son sang versé sur le Calvaire. A ce sujet, la Parole de Dieu affirme : « Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités ; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris » Es.53:5. C’est par la foi que nous recevons ce rétablissement. Ainsi, à la femme qui, malade pendant douze ans, fut guérie en touchant la frange de Son habit, Jésus assura ceci : «Ta foi t’a guérie » Mt.9:22a. Aujourd’hui encore, Il nous demande : « Veux-tu être guéri? » Jn.5:6.

Lundi 14 : Dieu guérit.
« Guéris-moi, Éternel, et je serai guéri » Jér.17:14a
Lecture 1: Mt.8:1-4. Lecture 2 : Jér.17:13-14. Prédication 1 (libre choix). Prédication 2 : Jér.17:14.
Introduction : Dieu a fait l’homme à son image, afin que celui-ci ait le même caractère que Lui : « Dieu créa l’homme à son image [c’est à dire sans péché], il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme » Gen.1:27ab. Mais le péché était l’obstacle qui les séparait (És.59:2). Ainsi, Dieu veut, en le guérissant, ramener son peuple à Lui, Se réconcilier et être en communion avec lui. C’est pourquoi Il dit : « Revenez, enfants rebelles, Je pardonnerai vos infidélités » Jér.3:22a.

Mardi 15 : Dieu libère de la condamnation.
« Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ » Rom.8:1.
Lecture 1 : Jn.8:1-11. Lecture 2 : Rom.8:1-17. Prédication 1 (libre choix). Prédication 2 : Rom.8:1-2.
Introduction : La condamnation, qui résulte du péché, est plus dure à supporter et à guérir qu’une simple maladie. Car le diable est l’accusateur des hommes devant Dieu (Apoc.12:10). Mais l’Évangile de l’amour de Jésus-Christ est bien plus grand et puissant. En effet, Il a dit : « Car je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs » Mt.9:13b. Aussi, l’accusateur reste silencieux et honteux.

Mercredi 16 : Jésus est prêt à guérir.
« Veux-tu être guéri? » Jn.5:6.
Lecture 1: Ps.46:1-7. Lecture 2 : Jn.5:1-14. Prédication 1 (libre choix). Prédication 2 : Jn.5:5-6.
Introduction : Jésus est prêt à guérir tous les hommes. Il ne choisit pas la maladie qu’il ôtera, parce qu’Il nous aime d’un amour parfait : « Car ce n’est pas volontiers qu’il humilie et qu’il afflige les enfants des hommes » Lam.3:33. Sa volonté d’agir s’exprime dans son obéissance au Père lorsqu’Il lui dit: « Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux » Mt.26:39b. Or, voici le dessein du Père : « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle » Jn.3:16.

Jeudi 17 : Jésus guérit toutes les maladies et toutes les infirmités.
« On lui amenait tous ceux qui souffraient de maladies » Mt.4:24b.
Lecture 1 : Ps.30:1-3. Lecture 2 : Mt.4:23-25. Prédication 1 (libre choix). Prédication 2 : Mt.4:24.
Introduction : Cela révèle que Jésus-Christ est le Seigneur de la vie et a entier pouvoir sur toute créature vivante. Son oeuvre de guérison qu’Il accomplit est importante ; et Il la réalise déjà sur la Terre, qui est une représentation de la vie céleste à venir, selon la prière qu’Il a enseignée : « Que ta volonté soit faite sur la Terre comme au ciel » Mt.6:10b. En effet, « La volonté de mon Père, c’est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle » Jn.6:40a.

Vendredi 18 : La rédemption de Christ, fondement de toute guérison.
«Et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris » És.53:5d.
Lecture 1: Col.1:24-29. Lecture 2 : És.53:4-6. Prédication 1 (libre choix). Prédication 2 : És.53:5d.
Introduction : La rédemption que Jésus a opérée consiste en l’obtention de la rémission de nos péchés, qu’Il a payée de Sa vie. C’est là l’origine de toute vraie guérison, car « Heureux celui à qui la transgression est remise, A qui le péché est pardonné! » Ps.32:1. Le mot « heureux » renvoie ici à « ceux qui sont guéris et non terrassés par la maladie ». Cette libération vient de Jésus, Qui a dit : « Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres » Jn.8:36.

Samedi 19 : Accepte d’être guéri par Le Seigneur.
« Sois guérie de ton mal » Mc.5:34d.
Lecture 1: 2 Rois.5:9-14. Lecture 2 : Mc.5:25:34. Prédication 1 (libre choix). Prédication 2 : Mc.5:34.
Introduction : Dieu, Qui est miséricordieux et compatissant, aime à pardonner les offenses (És.55:7c). Toutefois, il revient à l’homme d’accepter ou non ce pardon gratuit qu’Il offre. Pour ceux qui le reçoivent, c’est une garantie de vie éternelle. En revanche, pour ceux qui le refusent délibérément, c’est une condamnation à être perdus pour toujours. Jésus déclare : « Et ce jugement c’est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs oeuvres étaient mauvaises » Jn.3:19.

Cette péricope est publiée en malgache, français, anglais et allemand, et peut être consultée sur le site www.hifi-madanet.org et Facebook « HiFi – français ». Écoutez hifiradio.org 24/7 / 7 jours: enseignements, chants, … © Madanet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *