Église Luthérienne Malagasy Chant & Evangile Dimanche XX après la Trinité : 26-31 octobre 2020

« Dieu ne veut pas perdre son peuple »

Dieu ne veut pas perdre son peuple. Il veut, au contraire, que celui-ci croie en Lui, pour qu’il soit sauvé. Car Jésus a dit : « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle » Jn.3:16. Dieu, en effet, n’abandonne pas son peuple pour sa perte, mais il dépend cependant de l’homme d’être sauvé (Mc.16:16). Car Il est « l’Éternel, Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère, riche en bonté et en fidélité » Ex.34:6, qui est prêt à accueillir ceux qui reviennent à lui, et à sauver ceux qui invoquent son Nom. Jésus a dit : « […] je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi » Jn.6:37b. Ainsi, le supplément de jours qu’Il donne aux hommes est qu’ils puissent recevoir son pardon et se réconcilier avec Lui, en renouvelant leur vie et leur état d’esprit pour qu’ils soient conformes à Dieu. Il est écrit : « Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles » 2 Cor.5:17, « Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu » Jn.1:12, à savoir la confiance et le droit d’invoquer Son Nom, ainsi qu’il est écrit : « Et vous n’avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte; mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions: Abba! Père! » Rom.8:15. Et Il rappelle constamment son amour indéfectible en prenant soin d’eux et en leur disant : « Jusqu’à votre vieillesse je serai le même, Jusqu’à votre vieillesse je vous soutiendrai; Je l’ai fait, et je veux encore vous porter, Vous soutenir et vous sauver » És.46:4. À son peuple qui s’est rebellé contre Lui, Il dit : « […] Reviens, infidèle Israël! dit l’Éternel. Je ne jetterai pas sur vous un regard sévère; Car je suis miséricordieux, dit l’Éternel, Je ne garde pas ma colère à toujours » Jér.3:12. De ce fait, « rachetez le temps, car les jours sont mauvais » (Éph.5:16), ce qui signifie des jours « de perdition ».

Lundi 26 : Dieu ne veut pas rejeter son peuple.
« Je dis donc: Dieu a-t-il rejeté son peuple? Loin de là! » Rom.11:1a.
Lecture 1 : Lc.19:1-10. Lecture 2 : Rom.11:1-6. Prédication 1 (facultatif). Prédication 2 : Rom.111:1-4.
Introduction : Un débat perdure jusqu’à aujourd’hui au sujet de la perdition des Juifs à cause de ce qu’ils ont rejeté le Messie de Dieu, la Parole de Dieu faite chair. Car « Elle est venue chez les siens, et les siens ne l’ont point reçue » Jn.1:11, ce qui signifie « le rejetèrent » et le crucifièrent à cause de leur incrédulité (Act.2:36). Mais Dieu n’a pas un coeur endurci et Il ne regrette pas sa grâce et son appel envers les hommes (Rom.11:29). Alors Jésus a dit : « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos » Mt.11:28. Le repos c’est le pardon des péchés pour la réconciliation avec Dieu.

Mardi 27 : Dieu est patient et appelle les pécheurs.
« J’ai dit: Me voici, me voici! A une nation qui ne s’appelait pas de mon nom » És.65:1b.
Lecture 1: Mt.21: 41-46. Lecture 2: És.65: 1-2. Prédication 1 (facultatif). Prédication 2: És.65:1.
Introduction : Parce que l’homme ne peut pas revenir à Dieu ni recevoir son salut à cause de son incrédulité, de sa confiance en lui-même et de l’orgueil de son coeur, Dieu est venu le chercher. Ainsi Jésus a dit : « Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs » Mt.9:13b. Alors : « Cherchez l’Éternel pendant qu’il se trouve; Invoquez-le, tandis qu’il est près » És.55:6.

Mercredi 28 : Dieu est patient et aime pardonner les péchés.
« Il ne garde pas sa colère à toujours, Car il prend plaisir à la miséricorde » Mic.7:18b.
Lecture 1 : Ps.78: 29-39. Lecture 2 : Mic.7: 18-20. Prédication 1 (facultatif). Prédication 2 : Mic.7:18.
Introduction : Le Seigneur a dit : « Car j’aime la piété et non les sacrifices, Et la connaissance de Dieu plus que les holocaustes » Os.6:6. Il veut que nous connaissions sa voie de salut, à savoir sa destruction du mur du péché qui nous sépare de Lui (És.59:2). En effet : « Que le méchant abandonne sa voie, Et l’homme d’iniquité ses pensées; Qu’il retourne à l’Éternel, qui aura pitié de lui, A notre Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner » És.55:7.

Jeudi 29 : Dieu est patient envers les pécheurs.
« Seigneur, laisse-le encore cette année; je creuserai tout autour, et j’y mettrai du fumier » Lc.13:8.
Lecture 1 : Hébr.3: 7-14. Lecture 2 : Lc.13: 1-9. Prédication 1 (facultatif). Prédication 2 : Lc.13: 7-9.
Introduction : Jésus a dit : « Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche; et tout sarment qui porte du fruit, il l’émonde, afin qu’il porte encore plus de fruit » Jn.15:1-2. Le Seigneur n’aime pas le mal et veut renouveler la vie de ceux qui sont emprisonnés par le péché, afin qu’ils retournent à Lui. En effet, Jésus a dit : « J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie; celles-là, il faut que je les amène; elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau, un seul berger » Jn.10:16, pour qu’elles vivent, pour qu’elles soient sauvées.

Vendredi 30 : Dieu distingue les siens des autres.
« Les anges viendront séparer les méchants d’avec les justes » Mt.13:49b.
Lecture 1 : Mal.3: 15-20. Lecture 2 : Mt.13: 44-50. Prédication 1 (facultatif). Prédication 2 : Mt.13:47-50.
Introduction : Il y a un temps où Dieu fait miséricorde. Car le Seigneur est patient envers les pécheurs afin qu’ils se repentent, mais il y aura aussi un temps où Il jugera les hommes et leurs oeuvres, et où Il les séparera, car « Le Seigneur connaît ceux qui lui appartiennent » 2 Tim.2:19. Puis Il a dit : « Que celui qui est injuste soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille encore; et que le juste pratique encore la justice, et que celui qui est saint se sanctifie encore » Apoc.22:11.

Samedi 31 : Dieu est patient et appelle les hommes à la repentance.
« Ou méprises-tu les richesses de sa bonté […], ne reconnaissant pas que la bonté de Dieu te pousse à la repentance? » Rom.2:4b.
Lecture 1 : Apoc.22:6-14; lecture 2 : Rom.2:1-11; prédication 1 (facultative); prédication 2 : Rom.2:4-5.
Introduction : Quand le Seigneur a vu la mort spirituelle et la souffrance de son peuple, Il avait juré : « Dis-leur: je suis vivant! dit le Seigneur, l’Éternel, ce que je désire, ce n’est pas que le méchant meure, c’est qu’il change de conduite et qu’il vive. Revenez, revenez de votre mauvaise voie; et pourquoi mourriez-vous, maison d’Israël? » Ez.33:11. Heureux celui qui entend et reçoit l’appel de Dieu, car il est écrit : « Dieu, sans tenir compte des temps d’ignorance, annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu’ils aient à se repentir, parce qu’il a fixé un jour où il jugera le monde selon la justice, par l’homme qu’il a désigné » Act.17:30-31a.

Cette péricope est disponible en malgache, français, anglais et allemand, et se trouve sur le site www.hifi-madanet.org et Facebook « Hifi – français ». Écoutez hifiradio.org 24/7 / 7 jours : enseignements, chants, … © Madanet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *