Église Luthérienne Malagasy Chant et Évangile Dimanche VI suivant l’Épiphanie – 15-20 février 2021 « Je suis ton Dieu »

La déclaration « Je suis ton Dieu » est une parole puissante et directe de la part de Dieu, une parole forte de rappel à son peuple Israël, avec lequel il a fait alliance, lorsqu’il est venu pour le délivrer de l’esclavage des Égyptiens, en lui disant : « Je vous prendrai pour mon peuple, je serai votre Dieu, et vous saurez que c’est moi, l’Éternel, votre Dieu, qui vous affranchis des travaux dont vous chargent les Égyptiens » Ex.6:7. Et c’est ce qu’il leur a répété lorsqu’ils étaient captifs à Babylone, dans les termes suivants : « Mais voici l’alliance que je ferai avec la maison d’Israël, Après ces jours-là, dit l’Éternel: Je mettrai ma loi au dedans d’eux, Je l’écrirai dans leur coeur; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple » Jér.31:33. En effet, il avait donné ce commandement : « Tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face » Ex.20:3. Cependant, le coeur de l’homme est rebelle et inique (Rom.3:9-10), du fait des désirs qui agissent en lui ; de fait, ceux-ci le commandent et l’asservissent, et entament, voire annihilent son amour pour Dieu (Jn.5:43) et son obéissance à ses commandements (Jn.14:15). Ainsi, Il est enclin à se détourner de lui et se laisse entraîner par le diable, l’ennemi de Dieu. Et le diable le conduit alors à servir « d’autres dieux » qui ne sont même pas Dieu, qui ne peuvent ni le sauver ni le faire vivre ! Aussi, l’énoncé « Je suis ton Dieu » est encore la voix de Dieu appelant son peuple à revenir à lui, par laquelle il le rassure en disant : « Revenez, enfants rebelles, Je pardonnerai vos infidélités » Jér.3:22a. Car celui qui sert la chair moissonnera la corruption de la chair, semant pour la mort (Gal.6:8). En effet, la séparation d’avec Dieu mène à un chemin dangereux
et mortifère, à l’instar d’Adam et Eve, qui n’en ont plus eu de protecteur. Ainsi accorde-t-il de nouveau une grande assurance de salut à son peuple
pécheur, assurance qu’il accomplira lors de son retour à lui, selon ses paroles disant : « Ne crains rien, car je suis avec toi; Ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu; Je te fortifie, je viens à ton secours […] » Es.41:10. Oui, le Seigneur déclare : « Ne crains rien, Je viens à ton secours »
Es.41:13b.

Lundi 15 : « Je suis ton Dieu ».
« Invoque-moi au jour de la détresse; Je te délivrerai, et tu me glorifieras » Ps.50:15.
Lecture 1 : Rom.10:11-15. Lecture 2 : Ps.50:7-23. Prédication 1 (libre choix). Prédication 2 : Ps.50:15.
Introduction : Dieu n’abandonne pas son peuple et l’appelle alors à revenir à lui. Apporte-lui tes combats, et pleure devant lui de tes
souffrances, de tes malheurs. Car « Dieu est […] un secours qui ne manque jamais dans la détresse » Ps.46:1. Il a envoyé son fils Jésus
Christ pour « chercher et sauver ce qui était perdu » (Lc.19:10) ; aussi a-t-il été envoyé par lui, non pour condamner, mais pour sauver
(Jn.3:17).

Mardi 16 : C’est Jésus-Christ qui révèle le Père.
« Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection » 2 Pi.1:17c.
Lecture 1 : Col.2:9-15. Lecture 2 : 2 Pi.1:12-18. Prédication 1 (libre choix). Prédication 2 : 2 Pi.1:17.
Introduction : Jésus est certainement le Révélateur de Dieu le Père. Ainsi, Jean a déclaré : « Personne n’a jamais vu Dieu; le Fils unique, qui
est dans le sein du Père, est celui qui l’a fait connaître » Jn.1:18. Heureux ceux qui ont reçu Jésus, car il leur donne « le pouvoir de devenir
enfants de Dieu » (Jn.1:12), des enfants qui héritent de Dieu (Rom.8:17).

Mercredi 17 : Regarde à Jésus seul.
« Ils levèrent les yeux, et ne virent que Jésus seul » Mt.17:8.
Lecture 1 : Héb.12:1-3. Lecture 2 : Mt.17:1-9. Prédication 1 (libre choix). Prédication 2 : Mt.17:8.
Introduction : Lorsque Philippe eut questionné Jésus de la manière suivante : « Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit », Jésus lui
répondit : « Celui qui m’a vu a vu le Père; […] Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même; et le Père qui demeure en moi,
c’est lui qui fait les oeuvres » Jn.14:8,9b, 10b. L’oeuvre du Père en Jésus est de sauver les hommes ; aussi, « Crois au Seigneur Jésus, et tu
seras sauvé, toi et ta famille » Act.16:31.

Jeudi 18 : Défais-toi de tout faux dieu.
« C’est assez, en effet, d’avoir dans le temps passé accompli la volonté des païens, en marchant dans […] les idolâtries criminelles » 1
Pi.4:3.
Lecture 1 : Éz.6:1-8. Lecture 2 : 1 Pi.4:1-7. Prédication 1 (libre choix). Prédication 2 : 1 Pi.4:3.
Introduction : L’on déclare ici que « les idolâtries sont absolument proscrites » car c’est défier Dieu, en l’abaissant jusqu’à ressembler aux
choses qu’il a créées et que la main de l’homme a réalisées ; ainsi a-t-il ordonné : «Tu ne te feras point d’image taillée, Tu ne te prosterneras
point devant elles, et tu ne les serviras point » Ex.20:4a, 5a. Car l’idolâtrie, qui consiste en « des choses vaines et mensongères » (Ps.31:5a),
est jugée par Dieu et réduite par lui à néant, tout comme l’idole qu’elle a servie (Deut.32:21).

Vendredi 19 : Prêche et proclame qui est ton Dieu.
« Que tout le peuple d’Israël le sache! C’est par le nom de Jésus Christ de Nazareth […] que cet homme se présente en pleine santé devant
vous » Act.4:10.
Lecture 1 : Jn.1:43-49. Lecture 2 : Act.4:1-12. Prédication 1 (libre choix). Prédication 2 : Act.4:10.
Introduction : Tous ceux qui ont connu Jésus comme Seigneur et Christ ne peuvent se taire en ne le révélant pas ; au contraire, ils ouvriront
la bouche et diront : « Ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont
touché, concernant la parole de vie, […] ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi vous
soyez en communion avec nous » 1 Jn.1:1,3a. Paul a exhorté Timothée en ces termes : « prêche la parole, insiste en toute occasion,
favorable ou non » 2 Tim.4:2a.

Samedi 20 : Rends gloire à ton Dieu.
« Au roi des siècles, immortel, invisible, seul Dieu, soient honneur et gloire, aux siècles des siècles! Amen » 1 Tim.1:17.
Lecture 1 : Mc.8:34-38. Lecture 2 : 1 Tim.1:12-17. Prédication 1 (libre choix). Prédication 2 : 1 Tim.1:17.
Introduction : Si les Saintes Écritures disent à l’homme qu’il lui faut rendre honneur à celui qu’on doit honorer (Rom.13:7d), combien plus
encore l’homme doit-il rendre gloire à Dieu qui l’a créé à son image (Gen.1:26a), et, par-dessus tout, qui a opéré le rachat du pécheur, afin
qu’il hérite la vie éternelle (Jn.3:16) ! Ainsi, unissons nos voix à celle du psalmiste et proclamons : « Familles des peuples, […] rendez à
l’Éternel gloire pour son nom! » 1 Chr.16:28,29a.

Cette péricope est disponible en malgache, en français, en anglais et en allemand, et se trouve sur le site www.hifi-madanet.org et Facebook « HiFi – français ».
Écoutez hifiradio.org 24 heures / 7 jours : enseignements, chants évangéliques, … © Madanet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *