Église Luthérienne Malagasy Chant & Évangile Dimanche XIV suivant la Trinité, 05-11 septembre 2021 « Soyez libérés de l’autojustification » *

Le message : Le juste n’est pas celui qui s’auto-justifie, c’est celui qui est justifié. A ce propos, Jésus dit : « Si je me rends témoignage à moi-même, mon témoignage n’est pas valable » Jn 5:31. L’autojustification ne peut pas justifier l’homme; au contraire, elle le condamne aux yeux de Dieu et l’empêche d’entrer dans le royaume des cieux. En d’autres termes, elle le mène à la perdition. Ce qui est nécessaire en revanche, c’est la justification qui vient de Dieu, selon ce qui est écrit: « Jésus notre Seigneur […] a été livré pour nos offenses, et est ressuscité pour notre justification » Ro.4 :25. L’autojustification est mauvaise, car elle nous conduit à accuser les autres, comme le firent Adam et Eve dans le jardin d’Éden lors de la chute dans le péché (Ge.3 :12-13). Jésus confirma ceci à travers la parabole sur le Pharisien qui se confiait en sa propre justice, et qui jugeait le collecteur d’impôt qui se tenait près de lui pour prier : « O Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont ravisseurs, injustes, adultères, ou même comme ce publicain » Lc 18:11. Celui qui se confie en lui-même s’abuse lui-même, et est en danger (Gal.6:3). En vérité, la confiance en sa propre justice est un piège ; elle conduit à l’autojustification qui, comme la lèpre, affecte profondément le coeur de l’homme, car il est écrit : « Le coeur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant: qui peut le connaître » Jé.17:9. A ce sujet, Jésus dit : « Sois guéri(e) de ton mal » Mr 5:34d. Le chemin de guérison qu’Il indique est la prise de conscience de la nécessité de se repentir et de confesser que l’autojustification est un péché. En cela, les Saintes Écritures nous donnent une grande promesse : « Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité » 1 Jn.1:9. Ayez confiance en Jésus lorsqu’ Il dit : « Je prends plaisir à la miséricorde, et non aux sacrifices. Car je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs » Mt.9:13. Ainsi allons-nous instamment prier : « Guéris-moi, Éternel, et je serai guéri; sauve-moi, et je serai sauvé » Jé.17:14a.

Lundi 06 : Dieu nous affranchit de l’auto-justification.
« Guéris-moi, Éternel, et je serai guéri; Sauve-moi, et je serai sauvé » Jé.17 :14a.
Lecture 1 : 1 Jn.1:5-10. Lecture 2 : Jé.17:13-14. Prédication 1 (libre choix). Prédication 2 : Jé.17:14.
Introduction : L’autojustification est une maladie que l’être humain ne peut pas guérir. Or, elle mène à la perdition car elle entrave la justification qui vient de Dieu. Cependant, Jésus est prêt à délivrer tous ceux qui viennent à Lui, selon sa parole : « Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres » Jn.8 :36. Il nous donne l’assurance qu’Il justifie celui qui croit en Lui devant le Père, comme le déclarent les Saintes Ecritures : « Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus Christ le juste. Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier » 1 Jn.2 :1-2.

Mardi 07 : Gardez-vous de l’autojustification.
« Tu passes pour être vivant, et tu es mort » Ap.3 :1d.
Lecture 1 : Ro.3:9-19. Lecture 2 : Ap.3:1-6. Prédication 1 (libre choix). Prédication 2 : Ap.3:1-2.
Introduction : Lorsque l’homme reçoit la bénédiction de Dieu, il pourrait tomber dans le piège de croire que Dieu le bénit en raison des oeuvres de justice qu’il a accomplies, et qu’il sera de fait justifié devant Lui. C’est la raison pour laquelle, l’Eternel ordonna aux enfants d’Israël avant leur entrée dans la terre de Canaan : « Non, ce n’est point à cause de ta justice et de la droiture de ton coeur que tu entres en possession de leur pays; mais c’est à cause de la méchanceté de ces nations que l’Éternel, ton Dieu, les chasse devant toi … » Deut.9 :5. Par ailleurs, Jésus exhorte ses disciples à ne pas marcher sur les traces de dirigeants injustes, qui se justifient par leurs bonnes oeuvres apparentes : « Ils font toutes leurs actions pour être vus des hommes. Ainsi, ils portent de larges phylactères … » Mt 23 :5. Dieu rejette ce genre de tromperie.

Mercredi 08 : Celui qui se justifie lui-même ne prospèrera pas.
« Il y avait aussi plusieurs lépreux en Israël du temps d’Élisée, le prophète; et cependant aucun d’eux ne fut purifié » Lc.4:27a. Lecture 1 : Actes 5:1-11. Lecture 2 : Lc.4:23-30. Prédication 1 (libre choix). Prédication 2 : Lc.4:25-27.
Introduction : La personne qui se justifie elle-même ne prospère pas ; elle est si confiante en sa propre justice qu’elle ne peut pas recevoir le pardon que Jésus offre aux pécheurs, selon ses paroles aux Pharisiens : « Si vous étiez aveugles, vous n’auriez pas de péché. Mais maintenant vous dites: Nous voyons. C’est pour cela que votre péché subsiste » Jn.9 :41. De fait, celui qui se justifie lui-même ment à Dieu et tombe immédiatement sous son jugement. C’est ainsi qu’Ananias, qui cachait une partie du prix du champ qu’il avait promis de donner à l’Eglise, mourut subitement après que l’Apôtre Pierre lui dit : « Ce n’est pas à des hommes que tu as menti, mais à Dieu » Actes 5 :4e.

Jeudi 09 : L’auto-justification empêche l’accès au royaume des cieux.
« Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux » Mt.7: 21a.
Lecture 1 : Es.29 :13-16. Lecture 2 : Mt.7 :15-23. Prédication 1 (libre choix). Prédication 2 : Mt.7 :21.
Introduction : Ce n’est pas le formalisme religieux qui permet de trouver Dieu ; ce qu’Il veut, c’est plutôt la vérité au fond du coeur (Ps.51:6). Il connaît ceux dont les coeurs sont unis à Lui et les fait entrer dans son royaume éternel. Au contraire, les coeurs hautains qui font confiance en leur propre justice et qui rejettent ainsi son salut, en seront exclus, selon la parole de Jésus : « Et toi, Capernaüm, seras-tu élevée jusqu’au ciel? Non. Tu seras abaissée jusqu’au séjour des morts; car, si les miracles qui ont été faits au milieu de toi avaient été faits dans Sodome, elle subsisterait encore aujourd’hui » Mt.11 :23. Il dit de même aux Pharisiens et aux scribes qui pratiquent l’hypocrisie : « Serpents, race de vipères! comment échapperez-vous au châtiment de la géhenne? » Mt.23:33.

Vendredi 10 : Dieu justifie son peuple.
« L’Éternel notre justice » Jé. 23:6b.
Lecture 1 : Ro.5:15-21. Lecture 2 : Jé.23:1-8. Prédication 1 (libre choix). Prédication 2 : Jé.23:5-6. .
Introduction : La justification que Dieu opère pour son peuple ne consiste pas seulement en la suppression du péché, c’est aussi un renouveau en profondeur par lequel Il lui donne un coeur nouveau et un esprit nouveau qui observent sa justice, selon sa parole : « Je répandrai sur vous une eau pure, et vous serez purifiés; je vous purifierai de toutes vos souillures et de toutes vos idoles. Je vous donnerai un coeur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau; j’ôterai de votre corps le coeur de pierre, et je vous donnerai un coeur de chair » Ez.36:25-26. Dès lors, le sentiment de culpabilité qui résulte du péché et de ses faiblesses s’en ira, selon ce que disent les Saintes Écritures : « Qui accusera les élus de Dieu? C’est Dieu qui justifie! » Ro.8:33.

Samedi 11 : La repentance, justification du pécheur.
« Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité » 1 Jn.1:9.
Lecture 1 : Ps.51:1-4. Lecture 2 : Jn.1:5-10. Prédication 1 (libre choix). Prédication 2 : 1 Jn.1:9.
Introduction : Dieu ne rejette pas le pécheur qui revient à avec les remords et le chagrin pour avoir péché. Le psalmiste a écrit : « Les sacrifices qui sont agréables à Dieu, c’est un esprit brisé: O Dieu! tu ne dédaignes pas un coeur brisé et contrit » Ps. 51 :17. Dans la parabole de Jésus, Dieu vit le coeur du collecteur d’impôts qui s’approchait de Lui sans se justifier. Au contraire, il Le cherchait avec humilité, de sorte qu’Il le rendit digne d’entrer dans le royaume des cieux, selon les paroles de Jésus : « Le publicain, se tenant à distance, n’osait même pas lever les yeux au ciel; mais il se frappait la poitrine, en disant: O Dieu, sois apaisé envers moi, qui suis un pécheur. Je vous le dis, celui-ci descendit dans sa maison justifié, plutôt que l’autre » Lc.18 :13-14a.

Cette péricope est disponible en malgache, en français, en anglais et en allemand, et se trouve sur le site www.hifi-madanet.org et sur Facebook « Hi&Fi Français ». Écoutez hifiradio.org, 24 heures / 24, 7 jours / 7 : enseignements, chants évangéliques… © Madanet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *